Ali et les filaires: onchocercose et éléphantiasis

Kéline Fichter
Kéline Fichter
Chepe
2008
Album broché de 12 pages au format 19,5×119,5.

A l’image de la série Juma destinée aux pays d’Afrique francophone, ce titre qui reprend les mêmes principes s’adresse aux enfants du Niger dont la population est avant tout musulmane.
Dans son village, Ali joue au football avec ses amis, il remarque que son ami Issa se gratte les jambes, se souvenant d’un cours à l’école sur l’onchocercose ou “cécité des rivières”, il décide d’amener Issa à l’infirmerie du village.
Halima, l’infirmière, leur explique ce qu’est l’onchocercose, comment elle est transmise, quels en sont les signes et les traitements curatifs et préventifs.
Un peu plus tard, Ali rejoint sa mère qui lui apprend que son grand-père présente un éléphantiasis, maladie due à une filariose lymphatique.
L’occasion d’en savoir plus sur cette maladie grâce aux explications du médecin du centre.

Cette bande dessinée a pu être distribuée largement au Niger grâce au soutien du gouvernement nigérian et celui de plusieurs organisations internationales.

Voir aussi la version destinée au Burkina Faso “Moussa et les filaires”.
.

Copyright Fichter/Chepe