(A)mère

Raphaël Terrier
Raphaël Terrier
La boite à bulles
2004
Album broché de 96 pages au format 16,5×24.

L’auteur nous propose un récit autobiographique en nous contant la relation douloureuse d’un fils avec sa mère alcoolique.

Il se rappelle son enfance quand sa mère était tout pour lui. Quand il avait six ans, lui et ses frères l’ont retrouvée inconsciente, des médicaments à ses côtés Ambulance, hôpital, séjour chez les grands-parents.
Plus tard, un homme entre dans le cercle familial et remplace le père, chacun retrouve des repères.
En apparence, car sa mère, bien que médecin règle ses problèmes, ses peurs, ses angoisses à coups de whisky. Sans modération.
L’alcool fait alors ses ravages, le beau-père quitte la maison comme le père quelques années plus tôt, la violence verbale puis physique devient quotidienne. Les accidents de voiture, l’ainé qui sert de bouclier à ses petits frères, puis les deux plus grands qui partent revivre chez leur père, les mois passent ainsi.

C’est à dix ans que son amour pour sa mère devient une haine tenace quand il réalise qu’il ne vit pas une enfance normale et qu’il n’est pas responsable de l’état de sa mère. Il décide alors de vivre aussi chez son père, cela passera par un épisode d’une rare violence entre un enfant de 10 ans et une mère.
L’auteur n’a que 22 ans lorsqu’il écrit cet album et cela fait déjà 10 ans qu’il n’a plus vu sa mère.
Si le dessin peut sembler brouillon, le témoignage est bouleversant, les scènes, malgré la violence sont parfois baignées d’une rare poésie.

A posséder!

 

Copyright Terrier/La boite à bulles