Chute de vélo

scenarioEtienne Davodeau
dessinEtienne Davodeau
editeurDupuis Air Libre
annee2004
notesAlbum cartonné de 80 pages au format 23,5×30,5 cm

Simon va chercher sa mère Irène en maison de retraite pour la ramener quelques temps dans sa maison.
Sa soeur Jeanne, son beau-frère Clément, leurs deux enfants Jean et Sarah et leur neveu Jimmy sont arrivés un peu avant. Ils vont y passer les 2 mois d’été. Toussaint un de leurs amis les rejoint peu après. La maison semble abandonnée, il y a un gros travail d’entretien à faire dans le jardin car la maison va être mise en vente.
Irène en effet ne peut plus vivre seule, elle a la maladie d’Alzheimer, elle ne reconnait plus tout à fait ses enfants, mélange les prénoms des petits-enfants. Elle ne reconnait d’ailleurs pas sa maison ce qui est particulièrement difficile à vivre pour sa fille Jeanne.
Pendant que les adultes travaillent, les enfants font des bêtises de leur âge, courent partout, espionnent le maçon qui retape la maison d’en face.
Il faut penser à se répartir le contenu de la maison entre frères et soeur et commencer à la vider. C’est le temps des découvertes, des objets, des livres oubliés, des souvenirs.
Un jour Irène disparait, on la retrouve au bord d’une rivière, voulait-elle se suicider ou est-ce le hasard lié à ses troubles de repères dans l’espace?
Il faut ramener Irène à la maison de retraite maintenant. Elle meurt peu de temps après.

Une jolie histoire qui fait remonter au lecteur des souvenirs de vacances, d’enfance. Mais qui fait prendre aussi conscience que nos parents vieillissent et perdent leur autonomie parfois.
Une histoire où les chutes de vélos sont le fil conducteur sur plusieurs générations.
Une histoire passionnante avec un lourd secret, bouleversant que j’imagine parfaitement sur grand écran.
.

Chute de vélo
Copyright Davodeau/Dupuis
PartagerEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn