L’année du crabe

Tome 1: Globules et raviolis
Alice Baguet
Alice Baguet
Vraoum!
2015
Album broché de 96 pages au format 16×22.

Alice est  graphiste depuis quelques années, elle revient sur le cancer qui a bouleversé sa vie en 2004 quand elle a eu 19 ans.
Cela a commencé doucement par des démangeaisons, des sensations de chaleur. Un jour c’est une masse à la base de son cou, rapidement orientée en oncologie, un médecin lui explique qu’elle a un lymphome appelé “maladie de Hodgkin”. Si Alice personnalise rapidement sa maladie, son “crabe” en l’appelant “Jean-Pierre”, elle n’en mesure pas tout de suite la gravité, qu’il s’agit d’un cancer et que sa vie est en jeu.
Quelques examens permettent de déterminer le traitement le plus adapté. Mais en plein mois de juillet, avant de débuter la chimiothérapie, ses parents décident de partir tout de même en vacances avec sa fratrie.
Vacances particulières qui voient tous ses projets anéantis (études, sorties entre amis…) et son lymphome gagner du terrain.
La chimiothérapie devient urgente et est programmée d’emblée pour 8 mois. Ce n’est pas le long fleuve tranquille qu’elle imaginait. Nausées et vomissements sans fin, fatigue extrême, chute des cheveux, une perte d’appétit totale sauf pour les raviolis!
Les médicaments, dans un premier temps sont hélas sans effet notable sur “Jean-Pierre”.
Après une longue période où Alice semble s’accommoder de la présence de sa maladie, elle finit par se “réveiller, se révolter et décide de le combattre, l’anéantir.
Enfin, les médecins prononce le mot “rémission” mais elle en sort épuisée, lessivée pendant plusieurs semaines avant un début de retour à la vie.

Alice raconte cette épreuve avec humour, autodérision et sous un angle singulier, original qui emporte le lecteur.
.

L'année du crabe
Copyright Baguet/Vraoum!

Tome 2: Après l’année du crabe: En attendant la récidive
Alice Baguet
Alice Baguet
Vraoum!
2017
Album broché de 112 pages au format 16×23.

La  maladie de Hogkin d’Alice est terrassée, en rémission. Elle se sent super vivante mais aussi sous l’épée de Damoclès de la récidive.
Malgré la chimiothérapie de plusieurs mois, Alice a pu poursuivre ses études de graphisme, réussir ses examens. Elle est décidée à profiter de tous les moments de la vie. Elle reprend du poids, ses cheveux repoussent.
Etrangement, son cancer l’a aidée à se construire et elle en est reconnaissante, elle en tirait des avantages secondaires: attention des proches, des semaines rythmées par sa maladie.
La perspective de la mort avait donné un sens à sa vie. De façon incompréhensible elle espère le retour de “Jean-Pierre” lors de chaque examen!
En manque de repères, souhaitant aider les autres, elle abandonne ses études de graphisme, veut s’occuper des personnes handicapées, devenir prof, factrice, fourmille d’idées aussitôt disparues.
Après quelques années de questionnements sur son avenir, d’errance intellectuelle, Alice reprend le crayon et décide de se lancer dans la bande dessinée. Après des mois de pages blanches, elle qui tentait d’oublier son cancer va y replonger au travers de ses souvenirs.
Sa maladie est devenue le moteur de son métier.
Tout s’emballe alors, trouver un éditeur, réaliser le premier tome ne demandent que quelques mois. Enfin parait, 10 ans après sa maladie “L’année du crabe”.

Un second tome qui gagne en maturité, plus informatif et toujours très drôle sur cette période post-cancéreuse.
.

L'année du crabe
Copyright Baguet/Vraoum