Le syndrome de Munchaüsen

scenarioAndréa H. Japp
dessinKatou
editeurEmmanuel Proust
annee2003
notesAlbum broché de 70 pages au format 20×26

Une histoire policière qui traite d’un syndrome rare en psychiatrie: le syndrome de Munchaüsen.
Kimberley est une jeune trentenaire magnifique aimée de tous depuis sa plus tendre enfance. Elle est d’autant plus appréciée que sa vie est parsemée d’événements dramatiques: décès de son premier enfant, de son mari, de sa mère, chute dans l’escalier de son père qui le laisse paralysé.
L’histoire débute lorsque Kimberley constate la disparition dans un magasin de son second enfant.
Derrière ce visage d’ange, les enquêteurs lors de leurs investigations vont peu à peu découvrir la face cachée de Kimberley.
Dans son enfance Kimberley développe les signes classiques du syndrome de Munchaüsen, à savoir des maladies répétitives afin de capter toute l’attention de son entourage, surtout après la naissance de sa petite soeur, elle semble alors cumuler tous les accidents domestiques possibles. Mais à l’âge adulte, ce besoin de compassion, d’amour de ses proches franchit une étape irrémédiable lorsqu’elle “inflige” à sa propre fille diverses maladies jusqu’à provoquer son décès. Début d’une effroyable série.

Une histoire intéressante de par le sujet abordé mais qui aurait gagné à être plus précise sur cette maladie psychiatrique et dont l’enquête par les agents du FBI se disperse parfois.
.

Le syndrome de Munchaüsen
Copyright Katou/Emmanuel Proust