SoSkuld: la vie d’une aide-soignante

Tome 1: Art Thérapy
Skuld
Skuld
Skuld
2016
Album broché de 54 pages au format 21×29,5.

Première bande dessinée sur les aides-soignantes à ma connaissance, l’auteur, après avoir tâté des études de médecine et d’infirmière, prend un poste d’aide-soignante pendant 6 ans en établissements divers. Parallèlement à ses études, Skuld débute un blog sur son quotidien en 2007. De planches en planches, voici compilées en deux tomes l’ensemble des histoires partagées avec ses lecteurs au fil des années.
Skuld décrit au quotidien qui évoque parfois un entrainement militaire où il faut enchainer les tâches sans pouvoir souffler, répondre aux ordres des supérieurs et aux demandes multiples des patients ou résidents. Le tout dans des délais toujours plus courts.
Les toilettes à peine finies, c’est déjà l’heure des repas et les sonnettes clignotent dans les couloirs telles des guirlandes de Noël.
Skuld aborde les différents aspects de son métier: les problèmes de transits, les déplacements de lits, la gestion des réserves, les pots de départ, les pauses et délires entre collègues… mais aussi la fin de vie et les décès.
Skuld essaie aussi de faire comprendre au lecteur qu’ elle n’a pas “raté ses études” et qu’elle aime faire “ça” malgré le faible salaire, le peu de reconnaissance. C’est un choix assumé et revendiqué.
.

SoSkuld 1
Copyright Skuld/Skuld

Tome 2: Skuld remet le couvert
Skuld
Skuld
Skuld
2017
Album broché de 80 pages au format 16×23.

Dans ce deuxième tome, Skuld qui dessine depuis l’enfance a abandonné son travail d’aide-soignante depuis 2 ans maintenant pour intégrer une école de bande dessinée afin de se perfectionner. Malgré cette réorientation professionnelle, elle a encore de nombreux moments à nous faire partager dans le milieu médical.
Dans cet album, Skuld décrit ses difficultés face aux examens, perdant alors tous ses moyens, mélange de stress, de manque de concentration. Le moment des transmissions lors de la relève des soignants est toujours épique tant la somme d’informations sur les patients à retenir est impressionnante.
Skuld aborde aussi le manque de moyens humains, les patients difficiles, les familles exigeantes, les milles et unes causes d’accident de travail, l’intrusion informatique dans le quotidien.
Elle revient aussi sur sa réorientation professionnelle vers le dessin avec un regard croisé sur ses deux métiers.
Humour, autodérision parsèment ses tranches de vie où de nombreuses aides soignantes se retrouveront.
.

Skuld remet le couvert
Copyright Skuld/Skuld