Tchernobyl le nuage sans fin

scenarioAFMT
dessinMing
editeurAssociation Française des Malades de la Thyroïde
annee2016
notesAlbum cartonné de 64 pages au format 23×31 cm

L’Association Française des Malades de la Thyroîde au travers de cette bande dessinée revient sur l’accident nucléaire de Tchernobyl et ses conséquences.
25 avril 1986 à Prypiat en Ukraine, la ville est à la veille d’inaugurer son parc d’attractions. A la centrale nucléaire proche, un exercice comme il en existe régulièrement débute. Des choix de conception hasardeux et des erreurs humaines  déclenchent une réaction chimique entrainant des explosions au sein du réacteur. En quelques secondes, c’est l’emballement, une explosion gigantesque projette dans l’air la dalle de béton de 2000 tonnes qui couvrait le réacteur, l’incendie qui en résulte durera 10 jours libérera quantité de particules radioactives. Pompiers et salariés se sacrifieront pour l’éteindre, ceux qui montent sur le toit récupérer le graphite radioactif ont ordre de n’y rester que 45 secondes!
Les milliers d’habitants de Prypiat ne reçoivent aucune consignes le lendemain, ils vaquent à leurs occupations absorbant des doses massives de radiations.
Ce n’est que le surlendemain que la population commence à être évacuée par 1200 bus laissant tout sur place. Les animaux domestiques et d’élevage seront tous abattus par les militaires.
Pendant 6 mois, 600 000 liquidateurs réquisitionnés viendront mettre leur vie en danger pour construire un sarcophage de béton. Sur un rayon de 30 km, les matériaux contaminés seront enfouis sous terre, 200 villages détruits. Pour 20 millions de personnes vivant aux alentours c’est une exposition invisible et impalpable qui va les affecter pendant des décennies.
Dès le lendemain, tous les pays d’Europe prennent des consignes simples de santé publique: ne pas consommer de lait, enfermer les animaux d’élevage, pas de fruits et légumes aux enfants et femmes enceintes, rester confinés, prendre des comprimés d’iode…

Tous les pays sauf la France car pour les autorités le nuage radioactif s’est arrêté à la frontière! Pourtant dans de nombreuses villes les détecteurs de radiations déclenchent les sirènes des casernes de pompier.
Les décennies suivantes, les problèmes de thyroïde (hypo ou hyperthyroïdie, cancers) semblent exploser.
Pendant 15 ans, de nombreuses mesures de radioactivité sur le territoire français ne laisse plus de doute malgré les propos constamment rassurants des autorités, ministres, experts. L’AFMT porte plainte contre l’état début des années 2000, toutefois comme dans de nombreux scandales sanitaires français, personne ne sera poursuivi.

Certes cette bande dessinée est militante mais elle est remarquable pour ces rappels des faits incontestables, son dessin sublime, ses nombreuses explications scientifiques et médicales. Une lecture indispensable 30 ans après cette catastrophe industrielle et sanitaire.
.

Tchernobyl le nuage sans fin
Copyright Ming/AFMT
PartagerEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn