Un voyage

scenarioPhilippe de Pierpont
dessinEric Lambé
editeurFuturopolis
annee2008
notesAlbum cartonné de 152 pages au format 20×27

Après 8 ans de rémission, la leucémie s’est réveillée et envahit de nouveau le sang du personnage principal (dont ne saura jamais le nom dans cet album).
Le temps est compté, quelques semaines a dit le médecin. Il est emplit d’une peur intense, dévorante. En 8 ans, il n’a jamais dit à Babette qu’il avait eu un cancer, cela n’a jamais été le moment. Il fallait profiter de chaque instant de bonheur.
Trois, quatre semaines, c’est court pour se préparer à son dernier voyage, pour parler de cela.
La fuite n’est-elle pas plus simple que la douleur, n’est-il pas préférable de lui dire qu’il a besoin de prendre du recul quelques semaines, de laisser souffler leur histoire?. Et comment dire, maintenant que la maison a été achetée, qu’il a menti à l’assurance de la banque?
Au volant de sa voiture, il roule sans but, quitte la Belgique, fonce sur la route, envahit par la colère et les questions.
Pourquoi revient-elle après toutes ces années, maintenant que tout allait bien?
Et s’il en finissait là, tout de suite. Mais encore une fois, le courage lui manque et il freine au dernier moment.
N’est-il pas préférable de combler ses regrets. Et s’il revoyait Sophie, qu’il a aimée sans jamais lui avouer?

Un récit étrange, onirique en partie, au graphisme très particulier, au dessin à peine esquissé, sans texte quasiment mais qui transmet parfaitement au lecteur les sentiments qui traversent le personnage de ce récit lorsqu’il apprend qu’il va mourir dans quelques semaines.
.

Un voyage
Copyright Lambé/Futuropolis