Thèse: Image de la médecine dans la BD: les femmes en blanc

L’auteur, Jonathan Peterschmitt, amateur de bandes dessinées, en recherche d’un sujet de thèse m’a contacté en octobre 2015. Je lui ai suggéré de se pencher sur la série “Les femmes en blanc” qui par sa longévité, son périmètre bien délimité, la richesse des personnages et des situations, me semblait propice à faire un travail intéressant.
J’avoue que le résultat est tout simplement prodigieux. Si la thèse fait une centaine de pages, taille assez classique, elle n’est que le résumé d’une étude exhaustive de 598 pages!
Et ce en à peine 6 mois.

L’auteur se penche ainsi sur les médecins, les infirmières et les patients et analyse:

  • leurs caractéristiques
  • leurs tempéraments
  • les conditions de travail des soignants
  • les relations soignants-soignés
  • les représentations des maladies, de la mort

L’iconographie est démentielle grâce à l’accord des Editions Dupuis, chacune des 700 pages contient de nombreuses vignettes afin d’illustrer les propos de l’auteur.

Cerise sur le gâteau de cette thèse: une interview de Raoul Cauvin, le scénariste de la série, sur une trentaine de pages. L’occasion de mieux comprendre son rapport aux soignants, à l’hôpital, la mécanique des gags.
Interview rare et précieuse pour tous les amoureux de cet immense scénariste.

Assurément une thèse qui fera date dans la bande dessinée tant par le sujet que par son exhaustivité.
.

Thèse: les femmes en blanc