Féminin Mahler

Naissance d’une naissance prématurée
Anne Mahler
Anne Mahler
Pourpenser
2019
Album broché de 272 pages au format 15×21

Une bande dessinée sur une naissance prématurée, aboutie grâce à un financement participatif débuté en février 2019. L’auteur espérait 10 000€, elle en a obtenu 25 000 grâce à 500 contributeurs!
Alors qu’elle est enceinte de plusieurs mois, Anne est inquiète, elle ne sent plus son bébé bouger.
Elle se rend à l’hôpital en pleine nuit et là tout s’emballe, en un rien de temps elle se retrouve anesthésiée et prête pour une césarienne. Le bébé est “extrait” avec 2 mois d’avance, Anne n’a pas encore de nom pour elle, elle sera appelée “Féminin” en attendant. Rapidement Féminin est transférée à Strasbourg, mieux équipé pour les prématurés.
Ce n’est que plus tard qu’Anne rejoindra son bébé en ambulance.
Féminin est dans une cage de verre, avec des tuyaux qui ne facilitent pas le contact. Anne culpabilise de ne rien éprouver pour ce bébé! Une des premières choses à faire et de choisir son prénom. Ce sera Agathe.
Deux mois, ce n’est pas une grande prématurité mais la première visite reste traumatisante, voir Agathe dépendre de tous ces appareils et tuyaux. Et la pédiatre annonce que l’état d’Agathe n’est pas bon, elle est en souffrance et ses chances de survie sont faibles.
Et jour après jour, Agathe se bat et améliore ses constantes.
Les premiers jours se passent dans l’angoisse, l’apprentissage pour tirer son lait, prendre Agathe pour un “peau à peau” malgré les tuyaux, décoder les bips des machines.
Au quatrième jour, c’est l’annonce qui foudroie, l’IRM montre des lésions cérébrales, Agathe risque d’être lourdement  handicapée.
Mais après 8 jours, Agathe à commencer à s’améliorer, respirer seule, s’alimenter sans sonde, faire fonctionner ses reins…
Puis Anne et son mari prennent une chambre dans “la maison des parents” accolée à l’hôpital.
Agathe commence à se nourrir un peu au sein, profite des soins quotidiens. Enfin la famille quitte Strasbourg pour Colmar et se rapprocher du domicile. Agathe restera encore en couveuse quelques semaines et continuera à récupérer, améliorer ses performances.
Les tuyaux sont retirés les uns après les autres, et vient le temps du retour à la maison et des progrès mois après mois.
A 19 mois, tout va bien, contredisant les premiers résultats de l’IRM.

Un superbe témoignage raconté au quotidien par Anne Mahler sur ce qu’est la prématurité, ses angoisses, ses espoirs, disponible ici.
.

Féminin Mahler
Copyright Alessandra/Filidalo