Journal d’un adieu

Pietro Scarnera
Pietro Scarnera
Cà et là
2012
Album broché de 80 pages au format 17×24 cm

2003, l’auteur se rend chaque jour au service de réanimation où a été admis son père. Les visites étant possible uniquement quelques heures par jour et un membre de la famille à la fois, il lui fallait donc alterner avec sa mère et sa soeur. A chaque fois le même rituel du vestiaire, du bonnet, des gants, de la blouse et des chaussons stériles. Puis l’entrée au son des bips, des machines à respirer, entêté par des odeurs inconnues.
Etait-ce encore son père avec ces perfusions, ces tuyaux, lui qui avait été trouvé étendu au sol, déjà mort. Les secours l’avaient réanimé mais depuis il était dans un profond coma.
Quelques mois plus tard, son père ouvre les yeux parfois mais sans réel contact avec ses visiteurs. Il dépend toujours des machines pour assurer sa survie.
Chaque jour Pietro se rend à l’hôpital, attend un signe de conscience mais finit par perdre espoir.
Cinq années durant Pietro s’est ainsi rendu auprès de son père, côtoyant des patients eux aussi en coma dépassé et leur famille espérant toujours, en suspens dans un monde inconnu.
Puis un jour, une nouvelle infection mettra fin à cette errance dans les ténèbres.
Pendant cinq ans, l’auteur aura accompagné son père mais ce n’était pas celui qu’il avait connu et qu’il voulait garder en mémoire.
“Journal d’un adieu” est un témoignage sensible et pudique sur le coma dépassé.
.

Journal d'un adieu
Copyright Scarnera/Cà et là