La fabrique des corps

des premières prothèses à l’humain augmenté
Héloïse Chochois
Héloïse Chochois
Delcourt
2017
Album cartonné de 160 pages au format 17,5×26

L’amputation moderne débute avec Amboise Poiré au 16ème siècle grâce à l’invention de nombreux instruments, même si l’on retrouve des traces d’amputation remontant à plusieurs milliers d’années.
Les guerres nombreuses de la Renaissance entraine des progrès dans la chirurgie. En 1846, Robert Liston utilise l’éther pour anesthésier les patients. Les travaux de Pasteur révolutionneront l’antisepsie. Les première et seconde guerres mondiales seront pourvoyeuses de grandes avancées.
L’amputé doit faire le deuil de son membre, apprendre à vivre sans. Certains sont victimes du membre fantôme.
La phase de rééducation d’un amputé du bras permet d’apprendre à utiliser son seul bras valide.
La prothèse est intimement liée aux amputations et a bénéficié d’avancées lors des grandes guerres. elles sont de plus en plus techniques, sophistiquées, adaptées à telle activité, tel sport.
Un graphisme particulier mais un livre riche en informations sur un sujet jamais abordé en bande dessinée.
.

La fabrique des corps
Copyright Chochois/Delcourt