Les galères d’un Panda

Panda
Panda
Panda
2018
Album broché de 110 pages au format A4

Panda est un jeune artiste, encore amateur, qui a décidé au travers d’une BD, de partager sa maladie: le syndrome d’Ehlers Danlos ou SED.
Porteur d’un handicap invisible, il débute cette bande dessinée en terminale à 17 ans. Le collagène est présent partout dans nos tendons, articulations, peau, organes. Dans son cas, Panda en possède moins et de mauvaise qualité.
Les symptômes de cette maladie sont nombreux, diffus, plus ou moins intenses et source d’errances diagnostiques: douleurs, hyperlaxité, entorses, luxations, fatigue, troubles digestifs, troubles de l’apprentissage…
Les premiers signes digestifs sont apparus à ses 8 ans. Les pédiatres ont suggéré qu’il était dépressif. Il essaie le handball mais enchaine les entorses. Panda devra attendre l’entrée au lycée  en 2015 pour être enfin diagnostiqué ainsi que sa mère.
C’est alors la valse des rendez-vous médicaux, des démarches administratives auprès de la MDPH. De nombreux aménagements ont eu lieu à la maison et au lycée pour lui faciliter la vie (temps de repos, dispense de sport, cours aménagés…).
L’année de terminale s’est plutôt mal passée, cours à distance inadaptés, appauvrissement de sa vie sociale.
Le SED est une maladie fluctuante et donc difficilement compréhensible pour les autres.
Panda reprend aussi des témoignages d’autres porteurs de SED postés sur sa page Facebook.

Un album au trait amateur qui traite avec beaucoup de sincérité d’un sujet jamais abordé en bande dessinée.

Copyright Panda/Panda