La publicité pharmaceutique vue par Poulbot

Qui n’a pas eu sous ses yeux au moins une fois un dessin de Poulbot, reconnaissable entre mille, mettant en scène des enfants ? Enfants qu’il côtoya sa vie durant dans les faubourgs de Montmartre. De 1895, date ou la revue Pêle-mêle publia son premier dessin pour ses 19 ans jusqu’à sa mort en 1946, Francisque Poulbot s’inspira des enfants qui grouillaient dans les rues et les mit en scène avec tendresse dans des milliers de dessins. Il illustra près d’une centaine de revues (L’Assiette au Beurre, La Baïonnette, Frou-frou, Le Journal pour tous, Le Rire, Le Sourire…), et des dizaines d’affiches. Le succès fut tel et son nom tant associé aux gamins de Montmartre qu’un Poulbot finit par désigner un gamin de Paris dans le langage courant.

En ce début de siècle, la presse et les affiches étaient les seuls moyens de communication des entreprises, aussi Poulbot, avec sa notoriété fut-il largement sollicité par les fabricants de jouets, les grands magasins, les restaurateurs, les théâtres, les commerçants (moutarde, tabac, lessive..). On dénombre ainsi plus de 700 publicités illustrées par Poulbot.

L’industrie pharmaceutique qui sortait de l’ère des apothicaires inonda elle aussi la presse de ses publicités.
Poulbot prêta son talent à plus de 25 produits pharmaceutiques et l’on dénombre plus de 250 dessins différents. Si certains produits n’eurent droit qu’à un seul dessin, d’autres bénéficièrent de plusieurs dizaines de dessins.

Produits dont on ne connaît qu’un seul dessin:

  • Anaquintine Lescène où l’on voit un garçon chanter les vertus de ce produit qui calme la toux
    .poulbot - anaquintine
  • Gaduase: dessin pour une huile de foie de morue parfumée à la framboise paru dans l’Almanach François de 1939
  • Huile de foie de morue Salver: autre dessin édité dans l’Almanach François de 1939
  • Kinglax: un chocolat laxatif dont le dessin est très difficile à trouver
  • Lenticide: publicité pour un antipoux que l’on retrouve aussi dans l’Almanach François de 1939
  • Neo-laxatif Chapotot: ce laxatif bénéficia d’un dessin très sommaire, épuré
  • Omagil: médicament antalgique et antidouleur où un grand-père revigoré saute à la corde.
  • Pastilles Salmon: dessin paru dans l’Almanach François de 1940 pour ces pastilles pour la gorge
  • Prunelline: premier dessin publicitaire connu de Poulbot où une ronde d’enfants vante un purgatif dans un calendrier de 1914
  • Reinette Duval: cet antispasmodique bénéficia d’un dessin dans l’Almanach François de 1940
  • Révulsif Boudin: un décongestionnant peu connu
  • Rob Juvène: dans ce dessin pour un sirop dépuratif paru dans l’Almanach François de 1940, Poulbot malgré l’âge venant possède toujours la même finesse de trait
    .poulbot - rob juvene
  • Vermi-Kill-Koss: vermifuge vanté dans l’Almanach François de 1939
  • Vin Mariani: publicité pour un vin de coca aux vertus fortifiantes

Produits ayant bénéficié de plusieurs dessins:

  • Autoplasme Vaillant de la Maison Frère contre les rhumes et bronchites, du nom du gérant de l’époque (Ernest Vaillant). On y voit sur différents dessins des enfants pataugeant dans l’eau, assurés de ne pas attraper de rhume grâce à l’Autoplasme toujours prêt à être appliqué.
    .poulbot - autoplasme vaillant
  • Bonbons Lucas: les pharmaciens de l’époque ne manquaient pas d’imagination pour rendre plus sympathiques leurs vermifuges. Plusieurs dessins recensés sous forme de cartes postales
  • Charbon de Belloc: destiné aux estomacs et intestins fragiles, Poulbot met parfois en scène pour ce produit, des adultes « bons vivants » lorsqu’il s’agit de vanter l’efficacité du médicament lors d’un repas trop copieux.
    .poulbot - charbon belloc
  • Dentol: c’est avec ce produit phare de la Maison Frère, qui bénéficia des décennies durant de publicités dans le monde entier, que Poulbot dessina le plus de publicités pharmaceutiques. Même si ce dentifrice (disponible en lotion, pâte, poudre ou savon) inspira d’autres illustrateurs comme Beuville, Grand’Aigle ou Rabier, c’est assurément la prolifique contribution de Poulbot qui fascine l’amateur. Cette fructueuse collaboration exploita tous les talents de Poulbot : mise en scène précise, utilisation subtile de « ses mômes », humour, finesse du dessin et imagination toujours renouvelée.
    .
poulbot - dentol2
  • Farine lactée Salvy: Poulbot a illustré discrètement à l’aide de croquis cette marque de farine pour nourrissons
  • Goudron Guyot pour la toux et les voies respiratoires : autre produit de la Maison Frère que Poulbot mis en scène dans de nombreux dessins
    .poulbot - goudronguyot
  • Milanaise: une très belle série numérotée de 12 cartes pour cet antipoux qui connut son heure de gloire. Participation toute désignée pour Poulbot dans la lutte contre ce Pediculus capitis, ennemi éternel de « ses mômes »
  • Pastilles Poncelet: une très belle série en couleurs de 9 vignettes appelée « Les petits Gourmands » qui promeut ces pastilles contre la bronchite
  • Quinium Labarraque: autre participation pour la Maison Frère pour ce fortifiant au travers de nombreux dessins
    .poulbot - quinium labarraque
  • Sels Magnésiens Lithinés Vaillant: apport magnésien et anti-asthénique illustré à plusieurs reprises à la demande de la Maison Frère
    .poulbot - sels magnesiens

Cette énumération à la Prévert, probablement non exhaustive permet de découvrir une facette moins connue du talent de Francisque Poulbot et nous replonge avec délectation dans la pharmacopée du siècle dernier aux noms délicieusement désuets et aux ingrédients improbables.

Références bibliographiques

  • Le Vieux Papier n° 308 – Pierre Julien – Bulletin de la Société Archéologique, Historique et Artisique – Avril 1988
  • Les mômes de Poulbot et la pub – Claude Weill – Editions du May – Octobre 2006
  • L’humour contemporain n° 5 : Poulbot – Hugues Delorme – Laboratoires Le Brun Mictasol – Sans date
  • Revue d’histoire de la pharmacie – plusieurs articles de Pierre Julien

Article rédigé pour la revue Papiers Nickelés n° 31 du 4ème trimestre 2011.