L’Assiette au Beurre n° 107: les pharmaciens

fleche1
Galanis
Galanis
L’Assiette au Beurre
1903
Revue de 16 pages au format 25×32 parue le 18 avril 1903.

Dans ce numéro, les pharmaciens passent sous l’œil critique de Galanis.
Et sous son crayon le pharmacien de l’époque, apparaît vénal, peu impliqué par l’état de ses clients, limite charlatan, parfois même empoisonneur.
Il manque un produit, peu importe, il suffit de le remplacer par un autre, le client n’y connait rien!
Quel conseil donner au client cul-de-jatte et migraineux? Des bains de pieds à la moutarde!
Comment s’apercevoir que le pharmacien a commis une erreur? Au décès de son client…
Galanis se moque aussi de tous ces mots savants, source de nombreux quiproquos.

Contrairement à Abel Faivre qui se moquait gentiment des médecins, l’humour est ici plus cruel.
Le pharmacien est encore apothicaire, la pharmacologie n’est que balbutiante.

A signaler de nombreux dessins (deux par page souvent) en couleurs.
.

“Monsieur le Président, tout le monde n’est pas capable
d’empoisonner ses semblables,
avec mesure et discrétion…
Moi je suis pharmacien…”
Copyright Galanis/L’Assiette au Beurre Copyright Galanis/L’Assiette au Beurre