L’Assiette au Beurre n° 210: le blanc de céruse

fleche1
Naudin, Radiguet
Naudin, Radiguet
L’Assiette au Beurre
1905
Revue de 16 pages au format 25×32 parue le 8 avril 1905.

La céruse, appelée aussi “blanc de plomb”, “blanc d’argent”, “blanc de saturne” est un carbonate de plomb longtemps utilisé comme pigment couvrant.
A base de plomb, elle est à l’origine, pendant des décennies, de nombreuses pathologies liées à sa toxicité, source de saturnisme.
Les auteurs dénoncent les patrons (Expert-Bezançon notamment) prêts à tout pour faire du profit, justifiant l’emploi de la céruse par le fait qu’ils procurent du travail à des crève-la-faim.
De même que sont vivement critiqués savants et parlementaires qui semblent avoir minimisé les effets toxiques de la céruse.
Sur plusieurs dessins, on y voit les manifestations de cette intoxication sournoise:  coliques de plomb, déformations osseuses, enfants retardés.

Intéressant de voir que dès 1905, ce problème de santé publique majeur était évoqué et qu’il demandera des décennies pour être réellement pris en compte.
.

“”Veinard! Comme tu as de belles mains pour demander la charité!”
Copyright Naudin/L’Assiette au Beurre Copyright Radiguet/L’Assiette au Beurre