L’Assiette au Beurre n° 233: le sanatorium

fleche1
Florane
Florane
L’Assiette au Beurre
1905
Revue de 16 pages au format 25×32 parue le 16 septembre 1905.

Les premiers sanatoriums furent construits à la fin du 19ème siècle pour accueillir les tuberculeux et les soigner. Grands espaces, grand air et soleil étaient, pour les médecins de l’époque, un cocktail nécessaire pour la prise en charge efficace de cette maladie. L’arrivée des antibiotiques après la seconde guère mondiale entrainera la quasi disparition de ces centres.

Ce numéro montre surtout que les sanatoriums n’étaient pas destinés aux pauvres, il fallait avoir du répondant financier pour y faire une cure. Et l’importance de l’argent est présente dans de nombreux dessins.
Hormis les soins, ces centres sont aussi l’occasion de flirter entre gens de bonne famille. Mais on y meure aussi, ce qui n’était pas pour déplaire au menuisier chargé de fabriquer les cercueils…

Quasiment aucun dessin sur la maladie elle-même, ses manifestations, ce que l’on peut regretter.
.

“Madame, vous pouvez trouver partout de l’air et du repos…
Au sanatorium, il n’y a qu’une chose en plus: la caisse!…”
Copyright Florane/L’Assiette au Beurre Copyright Florane/L’Assiette au Beurre